Le CBD en cas de contrôle de police

Le CBD en cas de contrôle de police

15 juillet 2021 0 Par Christine

Un contrôle policier après consommation de CBD est toujours angoissant même si ce produit a été légalisé. Il est possible d’être testé positif à cette substance après utilisation. Découvrez ce qu’il faut savoir sur un contrôle policier suite à la consommation du CBD de même que ses modes d’utilisations.

Qu’est – ce qui se passe lorsque la police contrôle votre sang ?

L’utilisation de la fleur cbd est légale. Un contrôle policier n’est pas directement associé à la recherche de CBD. Un test sanguin positif au CBD doit être justifié par une raison valable. En cas d’emploi d’huile ou de consommation par infusion, vous n’avez pas à vous inquiéter. Il est vrai que la prise de certains types de cannabis est légale à cause de leur faible dose en THC. Cette légalisation n’est pas aussi valable dans le cas où il est fumé. Posséder la fleur cbd n’est pas un crime, mais vous n’êtes pas autorisé à la fumer en joint encore moins ouvertement. Faîtes donc attention à ne pas vous retrouver dans cette situation.

La police peut vous faire passer un test sanguin si elle vous trouve en possession de produits dont elle ignore la contenance. Même si vous affirmez que c’est la Fleur de CBD, la police va s’assurer qu’il n’y a pas d’autres substances associées. C’est la raison qui justifie un test sanguin dans ce cas.

La police va-t-elle retrouver une concentration de substance illicite ?

La présence de CBD peut donner un test positif. Ce dernier est justifié par la présence de THC. Le cannabidiol contenu dans cette substance est valable. La concentration en substance illicite dépend de la dose de THC présent.

Le THC est un constituant qui reste détectable longtemps après consommation. Pour un contrôle salivaire, il est détectable sur les 6 heures qui suivent la prise. Le test urinaire peut rester positif environ un mois après consommation. Cela dépend de l’importance de la dose de THC. Le test sanguin, plus précis peut donner un résultat positif jusqu’à 90 jours après utilisation. Pour éviter les problèmes, assurez-vous de la qualité des produits au CBD que vous consommez.

Le mode de consommation du CBD change-t-il quelque chose ?

La consommation du CBD se fait sous différentes formes. Lorsque la police vous fait passer un test de présence de substance illicite, la procédure diffère en fonction du mode d’utilisation.

Lorsque vous prenez le CBD par voie orale, sublinguale ou cutanée, vous n’avez pas à craindre une inspection policière. Cette substance fumée sous forme de joint, peut vous amener à vous expliquer. Chaque mode d’utilisation correspond à des besoins.

Le CBD peut se consommer de manière orale sous forme de comprimés ou d’infusion. Ce mode de consommation agit lentement mais sur l’ensemble de l’organisme. Pour une consommation par voie sublinguale, vous mettez quelques gouttes d’huiles de CBD sur votre langue. Cette utilisation permet une action rapide et sans effets nocifs. L’utilisation cutanée est faîte sous forme de gel ou de crème, elle est appliquée sur les douleurs. Elle est utilisée en cas de blessures ou d’inflammations.

Vous pouvez aussi fumer le cbd. La cigarette entraîne néanmoins à la longue des effets néfastes sur les organes respiratoires. Pour cette forme de consommation, il est préférable d’inhaler une solution liposomale de cette substance.