Fêtes et festivals à découvrir lors d’un voyage culturel au Cambodge

Fêtes et festivals à découvrir lors d’un voyage culturel au Cambodge

16 août 2021 0 Par cathy

Célèbre pour ses sites divers dont principalement les majestueux temples d’Angkor et son Palais Royal, Cambodge est aussi une des destinations asiatiques les plus attirantes de par sa culture. En effet, les visiteurs qui viennent dans ce pays sont aussi intéressés par les différentes célébrations qui y ont lieu. Elles constituent la source même de la culture cambodgienne et elles sont principalement liées à la religion et aux différentes croyances des Cambodgiens. Le long de l’année, il y a toujours des fêtes à célébrer dans ce pays. Ce sont donc des occasions de faire des découvertes culturelles pour ceux qui viennent faire un voyage Cambodge.

De janvier et en février : les fêtes célèbres

La première fête célébrée au Cambodge a lieu tous les 7 janvier de l’année. Il s’agit de la commémoration de la chute du régime de Pol Pot suite à l’intervention de l’armée vietnamienne qui a eu lieu en 1979.

Il y a aussi la fête de la lune qui est aussi célébrée au Vietnam et en Chine. Elle est également appelée Chaul Chnam Chen ou Têt. Habituellement, c’est entre la fin janvier et la mi-février que les communautés asiatiques fêtent cette cérémonie.

En février, la ville de Siem Reap et ses alentours accueillent les visiteurs et des étrangers qui viennent faire un voyage au Cambodge pour assister à une grande fête caritative. A l’occasion, les habitants de la ville ainsi que les orphelinats et les organisations locales font un défilé de gigantesques marionnettes simulant des personnalités contemporaines, des divinités ou des animaux.

D’avril en août : les célébrations connues

Le Chaul Chnam Thmey ou Nouvel an Khmer est célébré en avri. Elle est fêtée pendant trois jours et il s’agit de la plus grande fête cambodgienne à laquelle il faut vraiment assister lors d’un voyage Cambodge. Pour l’occasion, les Cambodgiens organisent des offrandes aux vats, font des échanges de cadeaux, organisent des batailles d’eau et réalisent des grands nettoyages au sein de leurs foyers.

Autour du 20 mai, il y a la commémoration du génocide ayant lieu entre les années 75 et 79 au Cambodge. Les locaux appellent cette fête assez particulière « jour de la colère » contre l’ancien régime des Khmers rouges.

Le Chat Preah Nendkal ou cérémonie du Sillon sacré est aussi fêtée en mai. Il consiste à marquer le commencement de la saison de la plantation du riz et il est dirigé par la famille royale. Il a principalement lieu devant le Musée national, près du Palais Royal à Phnom Penh.

Et la dernière fête en mai au Cambodge est l’anniversaire du Roi actuel Norodom Sihamoni qui a lieu à la moitié du mois. Pour l’occasion, les berges de la rivière Tonlé Sap en face du Palais Royal s’illuminent de feux d’artifice.

De septembre à décembre : les fêtes des fins d’année

Pendant une quinzaine de jours, en septembre ou en octobre, les vacanciers qui viennent en voyage Cambodge peuvent assister au Pchum Ben ou fête des ancêtres. Elle ressemble à la fête de la Toussaint célébrée par les catholiques. Elle est la seconde plus importante festivité de ce pays après le nouvel an Khmer. Les Cambodgiens rendent hommage aux défunts en faisant des offrandes. Chaque personne doit se rendre dans 7 diffrents temples bouddhistes pour faire des prières.

A la fin octobre, c’est l’anniversaire de Norodom Sihanouk qui est fêté. La cérémonie a lieu dans le Palais Royal.

Le 9 novembre est la fête de l’indépendance cambodgienne.

Et au mois de novembre, le Bon Om Tuk ou fête des eaux est célébrée pendant trois jours. Outre les fameux courses de bateau sur le Tonlé Sap, des spectacles et des festins sont aussi organisés.

Lisez par la suite, 6 Techniques d’amélioration de la performance des employés